En quoi consiste le Black Belt ?

black belt

Le black belt est un concept inspiré du système de graduation des arts martiaux, dans lequel les élèves, ou apprentis, changent la couleur de leur ceinture au fur et à mesure des années qui passent, à la manière d’un diplôme. Au judo, ces ceintures commencent à la blanche, pour les débutants, puis passent par le jaune, l’orange, le vert, le bleu, le marron, puis le noir et enfin le rouge. Si la ceinture rouge est la meilleure au judo, la ceinture noire est celle à partir de laquelle la progression se compte en dan, utilisés pour désigner les pratiquants professionnels ou de haut niveau. C’est en référence à ça qu’est né le système de black belt en entreprise.

Black Belt : qu’est-ce que c’est ?

Les belt sont désormais une méthode de classification des compétences des employés interentreprises. Être black belt sur fr.ippon.tech, par exemple, signifie que vous disposez d’une compréhension approfondie de nombreux domaines techniques dans une société : développement, agilité, data, cloud…

La classification des belt

Il existe 6 niveaux de belt, similaire à celui du judo. Chacun de ces niveaux a une signification commune afin d’être interentreprise :

–          White Belt signifie que l’employé n’a aucune connaissance sur le sujet, mais montre un intérêt pour le sujet et souhaite apprendre à le maîtriser.

–          Orange Belt désigne un travailleur qui n’a que peu d’expérience dans le domaine. En d’autres termes, il n’a pas plus d’un mois d’expérience dans le sujet, ou l’a abordé très légèrement dans le cadre d’une autre tâche. L’autonomie est encore difficile.

–          La Green Belt est attribuée à ceux qui ont l’expérience par la pratique. Cela signifie généralement d’avoir pratiqué une tâche pour laquelle aucunes études n’ont été faites au préalable, mais en avoir acquis la maîtrise au fur et à mesure.

–          La Blue Belt est particulière puisqu’elle peut être attribuée directement à un employé qui travaille dans le domaine pour lequel il a fait des études, après avoir effectué quelques missions pour créer une expérience pratique en plus de la connaissance théorique. Pour les autres, elle désigne un employé compétent qui dispose de plusieurs exemples de missions ou projets accomplis avec succès.

–          La Brown Belt est l’avant-dernier niveau. L’employé qui dispose de cette ceinture dispose d’une bonne connaissance du sujet, et peut transmettre ses connaissances à ses collaborateurs. Dans les arts martiaux, les maîtres peuvent parfois demander à un élève expérimenté d’enseigner des techniques ou des prises aux plus jeunes, il est alors leur senpaï.

–          La Black Belt est le dernier niveau, elle désigne un employé qui dispose d’une compréhension approfondie, et d’une capacité d’exécution et de leadership dans le domaine. Un employé qui dispose de cette ceinture est considéré comme parfaitement autonome dans son domaine, et donc un élément de choix à recruter.

Il s’agit donc d’un élément à mettre en avant lors de vos entretiens d’embauche.  On l’utilise également dans les cabinets d’informatiques, en savoir plus ici.

Qu’est ce que les niveaux de ceinture signifient ? Quel apport pour moi ?

Rejoindre un programme comme celui mentionné au début de cet article qui propose une formation pour atteindre la black belt, c’est être assuré que lorsque vous chercherez à vous faire embaucher par une entreprise, vous aurez un certificat attestant d’un niveau de maîtrise élevé dans votre domaine à présenter. Si elle peut vous demander des exemples de mission ou de projets effectués afin de vérifier cette maîtrise, vous partez avec un avantage attesté par une entreprise qualifiée.

Obtenir une black belt ne peut donc qu’être positif pour votre vie professionnelle, elle constitue une preuve de maîtrise équivalente à celle d’un diplôme d’école, voire dans certains cas meilleur, puisqu’elle prouve une compétence théorique et pratique. Mieux vaut prouver d’une expérience pratique plutôt que d’une compétence théorique.